Ils s’en sont donné à cœur joie

On a l’habitude que Netflix nous serve une communication aux petits oignons. Quelque chose de mûrement réfléchi, de soigneusement préparé. Bref, la recette parfaite du grand coup Marketing. Mais dans sa dernière campagne pour promouvoir sa nouvelle série horrifo-comique Santa Clarita Diet, Netflix a signé des prints aussi délicieux que gores. Bref, pas sûr que ce coup-ci, ce soit la recette parfaite pour le service vidéo.

Imaginé par l’agence &Co, ces affiches sont un véritable hommage aux addicts du foodporn. Enfin, version organes et membres du corps humain en plus. On vous l’a dit, on ne sait pas si c’est le côté délicieux ou le juste le côté gore qui l’emporte.

Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi

Comme si ça ne suffisait pas, Netflix a aussi eu la bonne idée de décliner les spécialités locales en versions… plus appétissantes pour les zombies. Ainsi les Tacos sont revisités en Tacos de doigt, de cerveau et de langue, la feijoada brésilienne comporte quelques nouveaux ingrédients humains et le currywurst allemand est fait à partir de doigts humains.

Les déclinaisons locales :

Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi Le Gars de la Pub - print Santa Clarita gores aussi

Si certains pays ont pris ce coup de com’ plutôt bien, ce n’est pas le cas de l’Allemagne. On ne rigole pas avec la gastronomie Allemande puisque certains passants se sont plains entraînant le retrait des affiches. En attendant, on les comprend, ils n’ont déjà pas énormément de choses dont ils sont fiers. Qui a dit « si, la mode » ?

Une idée qui ne donne pas vraiment envie de &Co.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here