Le Gars de la Pub - Bad buzz kenwood violences conjugales aussi

Une campagne qui crée la polémique

Vous le savez, les marques peuvent parfois faire de mauvais choix en communication. Et si la semaine, on vous partage les meilleures campagnes de com’, le samedi c’est réservé pour les Bad Buzz. Et ce n’est pas parce que l’on est une grande marque que l’on est exempt. La preuve cette semaine avec Kenwood.

La raison ? Dans un spot qui vient de fuiter, la société japonaise d’électronique semble prendre avec humour les violences conjugales. Un homme raconte à ses amis la dernière dispute qu’il a eu avec sa femme. Il n’accepte pas l’attitude de sa femme et utilise le mot « dhulary« , qui signifie « lavage ». Mais c’est aussi un jeu de mot qui signifie « tabasser ». Une phrase maladroite qui transforme alors tout le sens de cette campagne.

Si la publicité n’était pas officielle, elle s’est pourtant retrouvée sur Facebook. Bien sûr, les réactions n’ont pas tardé. “publicité ignoble… donnant l’impression qu’un homme devrait se vanter à ses amis de battre sa femme”. ” La violence conjugale, que la victime soit la femme ou le mari, n’est pas une chose avec laquelle nous pouvons plaisanter. C’est un problème grave et beaucoup de personnes, au Pakistan et ailleurs, en sont victimes. Le fait d’en rire est non seulement un manque de respect pour les victimes, mais cela perpétue également l’idée qu’il est tout à fait normal de plaisanter sur le fait de battre votre conjoint, mais également de le faire pour de vrai.”

Suite à cette histoire, Kenwood s’est excusé pour cette vidéo et a demandé sa suppression sur toutes les pages. Il s’agit d’une « erreur de jugement » et la marque cherchait simplement à faire de l’humour… Mais trop tard le mal est fait.

Vous avez manqué celui de la semaine dernière ? Alors rendez-vous ici.

Une idée qu’il ne fallait pas avoir de Kenwood. Détectée sur Presse-Citron.